Solastalgie-merci.fr

S'engager dans TerraCycle

Dans la catégorie « 365 écogestes pour l’avenir », je partage avec vous toutes mes expériences pour une vie plus éco-logique et résiliente.

S'engager dans TerraCycle pour soutenir les marques qui recyclent

Avec tous ces efforts à faire pour l'environnement, un dilemme surgit.

On ne va tout de même pas pouvoir tout acheter en vrac tout le temps, et se passer de nos marques classiques préférées, si ?

Faudrait que j'arrête les Chupa, et désolée : c'est pas le moment.

Le mauvais plan pour la planète

Il y a plein de déchets encore réputés "non recyclables". Surtout des plastiques.

Mais si je poursuis mes achats classiques comme si de rien n'était, j'impose à la planète un volume de déchets insoutenable.

Il y a quand même un espoir pour les suceurs de sucettes comme moi, et pour les autres accro à certains produits : il y a des marques qui s'engagent dans le recyclage de leurs propres emballages. Elles limitent ainsi les dégâts. Mais surtout, elles assument leur responsabilité propre, par rapport à la gestion des déchets qu'elles génèrent.

C'est une démarche que j'encourage.

Le geste écologique

S'engager dans TerraCycle pour soutenir les marques qui recyclent.

Dont les Chupa Chups !

Des idées pour changer

L'entreprise Terracycle (une entreprise américaine dont l'histoire vaut la lecture) organise des "brigades de recyclage".

Il s'agit d'impliquer son territoire, ou l'école de ses enfants, une association, un magasin, etc., pour créer un point de collecte. Et communiquer un maximum sur la démarche.

Il est également possible de devenir collecteur à titre privé. Il faut alors trouver chez soi un lieu de stockage.

Voici quelques exemples :

On gagne des points : 1 Kg de déchets triés = 100 points = 1€, qui peuvent bénéficier à une association.

Nul doute que, pour les marques, c'est du greenwashing. Mais pour les consommateurs engagés, c'est un bon moyen de s'occuper de déchets qui sont, habituellement, jetés à la poubelle.

Car il y en a encore beaucoup trop, et il est plus que temps de les réduire.

Qu'en pensez-vous ?

Vous pouvez lire aussi :

Les biodéchets

Boire de l'eau du robinet

L’écologie au quotidien est source de résilience.

Contre la solastalgie, l'écologie au quotidien est source de résilience.