Solastalgie-merci.fr

Opter pour une rentrée sobre

Dans la catégorie « 365 écogestes pour l’avenir », je partage avec vous toutes mes expériences pour une vie plus éco-logique et résiliente.

Opter pour une rentrée sobre en n'achetant que le nécessaire

Par facilité, paresse ou convoitise, j'avais souvent tendance à acheter le matériel scolaire des enfants sans trier tout ce qu'ils avaient déjà et qui pouvait resservir.

Erreur, qui coûte cher en euros et en encombrement.

Pour moi aussi, la papeterie et les stylos étaient parfois des achats "coups de cœur" : nostalgie de mon enfance ?

Le mauvais plan pour la planète

Le gaspillage du papier sacrifie de trop nombreux arbres. Maintenant que je regarde les arbres avec intérêt, j'y suis beaucoup plus sensible.

Il est vrai que la forêt française est bien gérée. Mais la pâte à papier est un marché international. Les cahiers vendus en France peuvent aussi être faits avec des arbres issus de la déforestation.

Quant aux feutres, stylos, règles, couvertures de cahiers, etc, ils sont en plastique jetable. La grande majorité est produite en Asie. C'est loin.

Le geste écologique

Opter pour une rentrée sobre en n'achetant que le nécessaire.

Des idées pour changer

Je fais un inventaire serré du matériel scolaire à disposition.

Je demande à mes enfants de me donner tout ce qui leur reste après la fin des cours, et je fais le point avec eux. Ils prennent ainsi l'habitude de ne pas "oublier" ces affaires qui peuvent encore servir.

Il m'est arrivé d'organiser une "Bourse aux affaires", en échangeant toutes les fournitures que les enfants me rapportaient contre des friandises. Motivation garantie.

Au moment de penser à la rentrée, on classe ensemble le matériel et les fournitures par catégories. Puis chacun fait son petit marché, et raye de sa liste les objets récupérés.

L'association Emmaüs organise chaque année, autour de la rentrée, des ventes de fournitures scolaires d'occasion. Voire neuves, après récupération d'invendus. J'y suis allée, ambiance garantie !

J'ai parfois également donné une seconde vie aux fournitures ou aux livres scolaires en les vendant sur internet, en mettant simplement une annonce sur le Bon Coin ou sur donnons.org.

J'ai désormais l’œil aiguisé contre le gaspillage, jusque dans les cartables !

Vous trouvez que j'exagère ?

Vous pouvez lire aussi :

Répondre aux sceptiques de l'action climatique

https://solastalgie-merci.fr/blog/laisser-place-a-l-inconnu/

L’écologie au quotidien est source de résilience.