Solastalgie-merci.fr

Acheter du miel artisanal

Dans la catégorie « 365 écogestes pour l’avenir », je partage avec vous toutes mes expériences pour une vie plus éco-logique et résiliente.

Acheter du miel artisanal

Il y a deux ans, mon beau-frère est tombé amoureux des abeilles. Au point d'aller s'installer auprès d'elles, à la lisière d'un champ de vieux abricotiers, dans une Tiny House !

Il m'a énuméré tous les problèmes qu'il rencontre : le gel au moment de la floraison, la famine qui s'en suit, les attaques des prédateurs, le froid... Une colonie qui s'affaiblit peut être menacée, et il arrive que toutes les abeilles d'une ruche meurent.

D'autres problèmes plus actuels réduisent leurs chances de survie :

  • les insecticides, qui les tuent directement,
  • les herbicides, qui, en tuant les fleurs sauvages, les affament,
  • le dérèglement climatique : vent violent, gelées tardives, variations intenses de température dans la journée,
  • la prédation du frelon asiatique, arrivé en Europe par les portes-conteneurs qui sillonnent mers et océans pour le compte du commerce international,
  • les virus et les bactéries, qui causent des épidémies dévastatrices,
  • l'artificialisation des sols et la déforestation, qui limitent le manger et le boire des abeilles.

La surmortalité des abeilles n'est pas une bonne nouvelle. Pour le miel, mais surtout pour le pollen, qu'elles transportent dans leurs minuscules pattes, et sèment à tout vent, assurant ainsi la pollinisation, donc la reproduction de nombreuses espèces végétales.

Le mauvais plan pour la planète

Aujourd’hui, les apiculteurs français produisent moitié moins de miel qu’en 1995, à cause de la disparition de très nombreuses colonies d’abeilles.

Des miels américains et asiatiques, beaucoup moins chers et de bien moins bonne qualité, prennent la place sur le marché français. 60% du miel vendu en France en 2017 est importé, le plus souvent depuis la Chine.

Comment font ces producteurs pour produire du miel en quantité industrielle ?

Ils utilisent des pratiques barbares : congélation du miel, récolte avant maturation puis séchage artificiel, voire mélange avec du sirop de sucre ou dilution dans de l’eau.

Bon appétit !

En cassant les prix, les producteurs d'ailleurs entraînent beaucoup d'apiculteurs français dans une course à la rentabilité. Le développement des solutions respectueuses de la nature et de leurs abeilles n'est donc pas toujours une priorité. Et le productivisme accélère la mortalité des abeilles.

Moins il y a d'abeilles, moins elles pollinisent les fleurs sauvages, moins il y a de biodiversité...moins il y a d'abeilles.

C'est un cercle vicieux dont le consommateur ne mesure pas encore vraiment les conséquences.

Le geste écologique

Difficile de connaître la provenance des miels vendus en grande surface. Ils sont issus de mélanges de différentes origines. La règlementation européenne n’impose pas de précision d’origine sur le pot. On doit souvent se faire une idée à partir de cette étrange mention : “origine UE et hors UE“. Terrestre, en quelque sorte. Un scoop.

Le mieux, c'est de partir à la découverte des miels locaux et artisanaux.

Des idées pour changer

Le miel est un produit que je rapporte de mes vacances, pour en garder un bon souvenir durant toute l’année. Il y a de nombreux petits producteurs sur les marchés, et je prends plaisir à échanger avec eux sur leur travail.

En ville aussi, les abeilles produisent du miel. Il paraît que le miel of Paris (n'est ce pas...) est l’un des meilleurs !

Quant au miel de mon beau frère, produit dans les Hautes Alpes (et notamment du miel de lavande délicieux), il est possible de s'en faire livrer directement chez vous : je vous invite pour cela à prendre contact avec moi via mon formulaire de contact.

Le miel artisanal est plus cher, en effet, mais c'est un véritable choix écologique.

Pour ceux qui ont le temps et l’envie, il est possible de se former à l’apiculture en ligne.

Dans mon territoire, il existe une association qui regroupe les apiculteurs amateurs. Leurs ruches sont groupées sur un terrain commun, ils peuvent ainsi s’entraider et bénéficier de conseils expérimentés. Bonne idée !

Et vous, connaissez-vous le miel de votre territoire ?

Vous pouvez lire aussi :

Emballer et peser sans plastique

L’écologie au quotidien est source de résilience.